La communication non-violente

La communication non-violente

Composé par Isabelle Cloutier

La responsabilité émotionnelle: la clé pour améliorer tes communications 

Dans le blog précédent, nous abordions le sujet des 5 blessures de l’âme. Si tu n’as pas encore eu l’occasion de le lire, je t’invite à le faire car je t’expliquais l’impact de tes blessures sur ta vie, tes croyances limitantes, mais aussi sur tes relations et ta communication. Aujourd’hui nous plongeons plus en détail sur cette dimension.

Nos triggers et réactions

Moi-même et Claudine Langlois, ma partenaire sur le programme Create Yourself, avons durant un bon moment éveillé les blessures de chacune. Au début, travailler ensemble pour Create Yourself a fait remonter en nous des blessures que nous n'avions toutes deux pas encore guéries.  

Dans le conflit, tu as 3 choix: 

1️. La fuite, une réaction de l'égo

2️. Tenter de convaincre l'autre qu'on a raison, encore par l'égo

3️. Trouver bonheur et connexion ensemble, par la communication et la guérison, ce qui nourrit ton âme

 

Pour nous, le choix fut, bien sûr, celui de la guérison et de la connexion. On a pratiqué ce que l'on prêche et, on a en plus élevé nos enseignements. 

De cette connexion est né un amour encore plus grand et inconditionnel. Dans nos blessures de trahison, nous avons réussi à développer une confiance aveugle car nous reconnaissons et acceptons la vulnérabilité et les intentions pures de chacune. 

Si l’on observe cela d’un point de vue plus spirituel, notre “trigger” dans quelconque situation crée un signal indiquant que nous ne sommes plus dans notre lumière (âme), et que nous devons apprendre à déjouer notre égo en prenant 100% responsabilité de nos réactions. 

Il faut aussi y trouver la source d'une souffrance originelle, qui s’est généralement programmée en une croyance limitante qui nous empêche, aujourd’hui de retrouver notre paix intérieure. Le trigger est le signe, le message qu’il y a encore quelque chose à guérir. 

 

Croyances limitantes et souveraineté émotionnelle 

Il est souvent difficile d'observer les choses avec cette perspective. Au lieu de cela, on juge souvent la situation et on fait des reproches à autrui sur ce qui se passe, ce qui nous empêche de voir le message ou de comprendre la leçon. Cela nous empêche de guérir. 

Parfois, le message doit devenir très fort, ou la souffrance extrêmement intense avant que nous n’y prêtions attention. Une maladie qui menace notre vie, par exemple, nous transmet un message fort.

C’est pourquoi le fait d’avoir une autre opportunité d’observer et de guérir cette souffrance est un cadeau ! 

Un cadeau mal emballé, allez-vous me dire !

Tant que tu n’arrives pas à voir avec distance ta zone de souffrance et la croyance limitante programmée dans ton cerveau, ta vie va aller de situation en situation te confirmant cette croyance limitante. La vie tentera toujours de te prouver que tes croyances sont justes car elles sont créatrices de ta réalité et sont sécurisantes pour ton égo. 

À travers la loi de la résonance, nous attirons à nous des personnes qui résonnent avec nos problématiques pour que nous puissions guérir de ces dernières. Par exemple, si notre problématique est l’abandon, nous aurons tendance à attirer à nous des personnes qui nous abandonnerons. 

Même chose pour la trahison, pour le rejet, l’humiliation…

En développement de groupe ou individuel, nous t’offrons plusieurs moyens d’identifier tes zones de souffrance et les croyances limitantes qui y sont reliées. Et nous sommes vraiment en mesure de t’aider à bien les identifier et les reprogrammer. 

Tout au long de notre vie, nos histoires de souffrance se répètent souvent sous différents personnages, à travers nos nombreuses rencontres et expériences. Et à chaque fois, on endosse le rôle de victime, ce qui rend ta guérison impossible. 

Notre égo a développé une nouvelle croyance: autrui est coupable à notre place.

 

La souveraineté émotionnelle, c’est aussi être capable de faire des choix: 

  • Le choix de guérir, d’évoluer, de te sentir connecté à ton âme 
  • Ou le choix de toujours vouloir avoir raison, et laisser ton égo prendre le dessus. 

 

“Je renonce au besoin de faire des reproches et au besoin d’avoir raison.” 

En fait, la volonté de voir la situation différemment est la clé de ta guérison. 90 % de la guérison se passe lorsque l’on devient désireux de s’ouvrir à l’idée que notre âme a créé cette situation avec amour pour nous. 

Ta croyance, c’est simplement une histoire que tu as créé, fondée sur quelques faits et beaucoup d’interprétations, d'expériences personnelles et socio-culturelles.  Nous vivons un événement et nous l’interprétons. Puis nous rassemblons les morceaux pour créer une histoire largement erronée sur ce qui se passe. L’histoire devient la croyance et nous la défendons comme s’il s’agissait de la vérité. Évidemment, elle ne l’est pas. 

 

La Communication Non-Violente

Certaines personnes peuvent avoir un style de communication dits “violent”, et nous n’avons aucun contrôle là-dessus. Toutefois, nous pouvons contrôler une chose: nos réactions. En observant comment ces réactions ont été déclenchées en nous, ou “triggered”, et la raison profonde du pourquoi nous les attirons dans notre vie, nous nous garantissons une totale responsabilité émotionnelle. 

Personne n’est responsable de tes réactions, qui peuvent être tintées de ton filtre de souffrance et donner une interprétation déformée à une situation. 

Souvent, les réponses à ces “comment” et ces “pourquoi” vont se trouver dans le concept des 5 blessures de l’âme, ainsi que dans notre archétype d’égo comme notre type d’ennéagramme par exemple. 

Être conscients de nos zones et nos filtres de souffrances, c’est les observer sans jugement et en prendre 100% responsabilité. En les guérissant, on se libère tranquillement de la dynamique intérieure qui attire ces personnages de martyr dans notre vie. Ces personnes qui nous invitent à guérir et grandir malgré nous. Des cadeaux mal emballés ou des anges déguisés comme j’aime les appeler. 

 

Isolons une de tes réaction face à une situation trigger.

 

À chaque fois que cette boule monte en toi et que tu te sens triggered, la question clé est:

Où ne suis-je pas encore libre?

 

Pratiquons ensemble la CNV

Je vais te donner un petit exercice pour te rendre à 100% la responsabilité de tes réactions et émotions à l’aide de la communication non-violente.

1. Observe cette situation sans jugement.

    Pense à une situation ou à une personne qui t’as fait fortement réagir récemment.

    2. Identifie ton émotion

      C’est le moment de te connecter à ta vulnérabilité, à tes blessures, à tes masques et tes zones de souffrance.

      -Te sens-tu trahi? 

      -Te sens-tu rejeté? 

      -Te sens-tu humilié? 

      -Te sens-tu abandonné? 

      -Ressens tu un sentiment d’injustice ? 

      Conscientiser ce sentiment est la partie la plus difficile car, souvent, nous sommes pris dans le “blind spot de l’égo”, cette partie d’ombre que la majorité de nos proches peuvent voir en nous mais que nous ne voyons pas encore, ou que l’on refuse de voir. 

      3. Identifie ton besoin. 

        Derrière chaque émotion négative se cache souvent un besoin non comblé. Prends le temps d’identifier ce qui te manque en ce moment. Par exemple: la sécurité, la joie, le calme, la paix, le temps, la compassion, la sécurité, la liberté, la connexion, l’appartenance, l’attention, l’amour de soi, la confiance, la contribution, le sens, la croissance, le progrès…

        4. Définis une demande claire ou effectue en toi un simple check-in. 

        Que puis-je demander pour que mon besoin inassouvi soit satisfait? 

        Bien souvent, en suivant ses 4 étapes, le nouveau chemin neurologique que tu as créé dans ton cerveau sera suffisant pour te libérer de ta souffrance en reprenant à 100% la responsabilité de ta réaction. Un check-in interne sera suffisant, et tu ne ressentiras même plus le besoin de faire une demande, car tu auras retrouvé ta liberté émotionnelle.

         

        Si tu as rempli cet exercice, bravo! Tu commences à intégrer un outil fort puissant: la Communication Non-Violente! 

         

        Ce qui est super avec cette technique, c‘est qu’en faisant en toi-même ce parcours de 4 étapes, tu es en mesure de te désamorcer tranquillement. Pourquoi? Car tu a repris à 100% ta responsabilité émotionnelle. Et bien souvent, en reprenant ce sentiment de liberté émotionnelle, tu ne ressens même plus le besoin de communiquer ta demande à la personne concernée par ta souffrance (point 4). Tu pourras alors faire un simple check-in. 

         

        C’est exactement cela que j’appelle la souveraineté personnelle

         

        Es-tu le capitaine de ton âme? Pour le confirmer, il te suffit de te poser les questions suivantes:

        • De qui dépend mon bonheur en ce moment?
        • Qui a le pouvoir de me mettre en colère ou de me rendre triste?
        • Qu’est-ce que je cherche à satisfaire? 
        • Qui doit être fier de moi? Aux attentes de qui je cherche à répondre?

        Une personne 100% responsable et libre répondra « moi-même » à chaque question.

        Te considère tu comme une personne qui a du mal à exprimer tes besoins et qui n’arrive pas à t’affirmer? 

         

        Sais-tu dire ta vérité?

        Aimerais tu être vrai et authentique dans ta communication? 

         

        Pour le mois d’octobre au sein du Programme Create Yourself, nous nous concentrons sur les outils de communication simples et efficaces que tu pourras utiliser dans ton quotidien afin d’exprimer sainement tes besoins et t’affirmer dans tes relations dans l’harmonie et la liberté intérieure. 

         

        Clique ici pour t’inscrire au mois découverte.