J’enseignais l’équilibre aux gens alors que j’étais déséquilibrée

J’enseignais l’équilibre aux gens alors que j’étais déséquilibrée

J’ai envie d’être vulnérable et d’être authentique avec toi. Le titre du blogue est un titre qui t’interpelle sans doute. Toutefois, pour moi c’est simplement la vérité. Cette année, j’en ai trop pris sur les épaules. À travers ma volonté d’aider tout le monde, je me suis oubliée. Ça va possiblement t’arriver aussi si tu as un même pattern de sauveur.se comme moi et j'espère que mon histoire va t’inspirer à te sauver, toi d’abord. 


Voici mon histoire. 


17 mars 2020 - Début de la pandémie partout dans le monde 


Je suis à ce moment-là en Inde en train de tourner le dernier épisode de la première saison de SEEKERS @seekers.serie. Je me souviens avoir eu un gros questionnement à ce moment-là, je pars en Australie ou je reviens au Québec. Mon tirage de tarot était pourtant clair : 


OUI - TU PARS EN AUSTRALIE avec la carte The Fool 


Comme quoi, on a toujours le contrôle de son tirage, car je n’ai rien écouté. Je recevais des messages de tellement de gens de la communauté sur Instagram : des Québécois.es confiné.es et déboussolé.es, qui nous demandaient de l’aide sur @doshayogacommunity. Je ne voulais pas les abandonner (à ce moment, je ne réalisais pas encore à quel point la blessure d’abandon était présente dans mes décisions.)


Je ne pouvais pas les abandonner, surtout pas après la vision que j’avais eue dans l’avion la veille. 


Je te raconte. 


On était dans l’avion, en route vers notre dernière destination pour SEEKERS, lorsqu’un de mes amis s’est mis à tousser pour rire (oui, je sais ce n’était possiblement pas la meilleure blague, quoique j’avais naïvement vraiment ri à ce moment-là.). La COVID-19, on n’y croyait pas à ce moment-là. Par contre, on était sûrement bien les seuls, car tout le monde dans l’avion avait peur. Les gens étaient agités, je les définirais même de terrifiés. Question d’en ajouter dans la balance, l’avion est alors confronté à de la turbulence. C'était probablement les pires turbulences que j’ai ressenties de ma vie et à ce moment m’est venu une vision claire. Je m’en souviens comme hier, je pleurais, mais je savais que je devais le faire : si on s’écroulait au sol, je devais tous les sauver. Chaque personne dans l’avion. C’était ma mission de vie et je devais m’y dédier entièrement… 


WOW hein ! hahaha ! C’est ainsi que tout a commencé. Je suis retournée au Québec et une phrase m’avait beaucoup parlé à ce moment-là. Il s’agissait d’une conversation avec mon ami Scott qui disait que : 


« La solution est dans l’union » - Scott Simons


Il y avait donc une solution à la pandémie ! Il fallait s’unir. À ce moment-là, c’est ma partie battante qui a pris le relais, je voulais TOUT FAIRE pour unir les gens. Ça a commencé par des lives Instagram de yoga & de méditation TOUS LES JOURS. Puis des vidéos de collaboration (maintenant appelés Doshat) dans lesquelles on invitait des personnes alignées pour offrir des ressources pour mieux se sentir à la maison. 


Ce n’était pas assez, il fallait faire plus, j’ai donc voulu créer des outils concrets, pour vous aider à rester positif à la maison. C’est comme ça qu’est né le livre de gratitude, suite à lequel 2 autres livres ont suivi : le petit Dosha - le guide ayurvédique moderne et le livre de rituels astrologiques.  


Ce n'était pas assez, j’ai voulu créer des formations, pour outiller les gens à devenir leur propre naturothérapeute, pour qu'il soit plus apte a pour prendre soin d’eux. C’est comme ça qu’est née la formation Yoga de l’être - avec 2 autres niveaux qui en suivent. 


Défi actif - Festival virtuel - entraînement dans les parcs - global days of unity - série documentaire - retraites virtuelles - huiles essentielles & produits pour te recentrer - plateforme en ligne - contenu gratuit - Pinterest  - chaîne Spotify de méditation … 

 

MAIS C’ÉTAIT PAS ASSEZ, JE DEVAIS EN FAIRE PLUS POUR AIDER. Jusqu’à ce que je frappe mon mur. Je n’arrivais plus à fournir. 80 heures semaine c’était pas assez. Il fallait que je travaille de nuit pour aider. J’ai craqué. Je ne suis pas tombé, mais j’ai juste assez craqué.

 

J’ÉTAIS DÉSÉQUILIBRÉE ! 


Je me suis questionnée à ce moment-là, à savoir si je méritais d'œuvrer dans le domaine du bien-être. Je me suis demandé si c'était hypocrite d’aider les gens alors que moi-même, j'avais une vie déséquilibrée.


Puis, m’est soudainement venue une réponse claire. Oui j’ai ma place, car la raison de mon déséquilibre était pure. Je voulais tellement aider les autres pour le bien commun, que je devais lâcher prise sur mes besoins personnels.


Il a fallu que je sois confronté à plusieurs croyances, pour être en mesure de défaire ce modèle: que les autres doivent absolument passer avant moi. Parce qu’au final, je ne voulais tellement pas abandonner les autres que je me suis abandonnée moi-même.

 

À partir de cet instant, j’ai décidé d'arrêter certains projets que j’adorais. J’ai également eu une discussion avec mon ami Anthony Ganesha qui m'a suggéré:

 

« Fait de ton quotidien déséquilibré, ta pratique de yoga. Ce n’est pas grave si tu n’as plus le temps le matin pour le faire, maintenant c’est ta vie complète qui est ta pratique et tu dois apprendre à rire et t’amuser en te tenant sur une jambe. »

 

Ce n’est peut-être pas ses mots exacts, mais c’est ce que j’en ai compris. Suite à sa recommandation, j’ai donc changé mon approche face à mon quotidien: avec le sourire face à mes déséquilibres.


Leçon


Je n’ai aucun regret de m’être oublié pour un instant, par contre, ma volonté de vouloir aider les autres a fait mal à mes proches : mon copain, ma famille, mes amis que j’ai négligés depuis 1 an. 


Je te partage quelques trucs suite à mon expérience pour mieux s'équilibrer:

 

✧ Fais une liste claire de tes besoins.

Tu as besoin de quoi dans ta vie pour être heureux/heureuse? Tu peux même t’amuser à dessiner un arbre et écrire au bout de ses racines un de tes besoins. Cet arbre (ou cette liste) sera ton point de repère lorsqu’une nouvelle opportunité se présente, pour savoir si ça répond réellement à tes besoins et pour savoir quels besoins tu devras sacrifier pour faire ce projet (ex.: temps de qualité en amoureux, temps de qualité en famille, bien-être, calme, détente, moment de solitude, etc.) 

 

✧ Priorise.

Chaque semaine, dresse un portrait global de tes priorités : qu’est-ce qui est réellement urgent et important, que peux-tu déléguer, que peux-tu reporter à la semaine suivante ?
 
Voici une petite image de mon coaching avec l’outil ICEBERG, qui m’a grandement aidé à placer chacune de mes tâches dans ma semaine et à mieux prioriser, les tâches essentielles - tout en me gardant du temps pour les imprévus.
 

 

✧ Fais de ta vie ta pratique de yoga.

Comment peux-tu t’amuser et rire à travers tout ça? Comment peux-tu garder ton équilibre? Comment peux-tu jouer? 

 

✧ Offre-toi de l’aide.

J’ai été suivie par 3 différents coachs depuis un an et j’ai le plaisir d’être maintenant moi-même consultante pour d’autres personnes dans une situation comme la mienne. C’est important de s’entraider.

 

✧ Embrase à fond la citation: « un cordonnier mal chaussé » et trouve l’humilité de le nommer, surtout si tu es toi aussi dans un domaine de l’aide. 

 

Ça me fait un grand bien de partager mon histoire avec vous,

En espérant que cela suscite certains questionnements chez toi.

 

Question de s'équilibrer, dès maintenant - tu peux te procurer notre kit ayurvédique qui est personnalisé selon tes besoins. Voici le lien: https://doshayogacommunity.com/pages/kit-ayurvedique

 

On t’a aussi préparé une fiche pour t’aider à l'équilibre, dès aujourd’hui.Tu peux y accéder et l'imprimer gratuitement ici: https://www.pinterest.ca/doshayogacommunity/affirmations-positives/

 

Claudine