Le concept des Yamas avec l’alimentation (manger trop à Noël)

Le concept des Yamas avec l’alimentation (manger trop à Noël)

Composé par Claudine Langlois


Le concept des Yamas avec l’alimentation (manger trop à Noël)

Le temps des Fêtes arrive à grand pas ce qui veut dire : CÉLÉBRATION À L’ABONDANCE. 


Je sais pas pour toi, mais moi dans ma famille, on prend bien gros ce concept au sérieux avec un ABUS de nourriture et de boisson. 


J’ai longtemps été dans l’ABUS, même jusqu’à faire violence à mon corps physique. C’est en découvrant le monde du Yoga et surtout le concept des YAMAS que j’ai eu une perception complètement différente de Noël et de ma relation avec l’abondance offerte. 



Deux concepts fondamentaux pour toi à Noël.  


AHIMSA - Ne pas faire violence. 

Ton corps a une limite à ce qu’il est capable de digérer à un certain moment. On n’est pas dans Hunger Game (même si ça serait cool!!) à pouvoir se faire régurgiter pour manger plus.. 


À Noël, écoute ton corps et ses réels besoins!


Signe que tu as faim : 

  • Baisse énergie
  • Gargouillement
  • Fatigue soudain
  • Salivation 
  • Sensation de vie 
  • Petite crampe dans l’estomac

Signe de satiété 

  • La bedaine gonfle
  • Tu ne goûtes plus autant les aliments 
  • Tu ne génères plus autant de salive


“ NE PREND PAS TON CORPS POUR UNE POUBELLE” - Dev Om 



BRAHMACARYA - Ne pas voler de l’énergie. 

Quand tu te fais violence et que tu ne réponds pas à tes besoins, tu deviens NEEDY de l’autre. Soit parce que tu te sens mal, que tu ne te sens pas bien dans ta peau et/ou que tu as besoin d’être rassuré.e. 


« Je me souviens après avoir trop mangé, je cherchais l’attention de mon ex. Je voulais qu’il me dise que j’étais belle. Une bonne gossante haha ». Je ne me rendais pas compte qu’à ce moment, je lui volais de l’énergie parce que je me dé-responsabilisais de mes besoins et de mes émotions 


Donc, bref, voici mes RÉGLES EN OR POUR DES FÊTES EN SANTÉ 

  1. Écoute tes signes de faim et satiété. Aucune obligation de finir ton assiette. Prends plutôt de petites portions et ressers toi par la suite ou encourage le partage. 
  2. Comble tes besoins émotionnels et psychologiques avant de manger. Ne te sers pas des aliments pour combler un vide intérieur.
  3. Communique avec ton corps.. Demande-lui s’il a encore faim et laisse monter la réponse. 

*Un truc pour ça est de mettre les mains sur le coeur pour que la réponse vienne de là!

  1. Apprécie ta bedaine gonflée après le repas. Le non-jugement est ESSENTIEL. Ton ventre te dit que tu as eu la chance de manger.

Si tu as trop mangé, voici des trucs secrets ayurvédiques pour t’aider à digérer :

  1. Infusion de Cumin-Coriandre-Fenouil (1c. à thé de chaque ou des feuilles fraîches) après le repas.
  2. Infusion de Cayenne, himalaya, gingembre avant ou après le repas pour faciliter la digestion.  
  3. Cuillère de fenouil directement après le repas.
  4. Charbon actif pour diminuer l’acidité après le repas. 
  5. Orme rouge au réveil dans de la compote de pomme pour diminuer l’acidité. 


EN GROS AMUSE-TOI! NE TE METS PAS TROP PRESSION, car le pire mal que tu peux faire à ton corps est le jugement, que tu ailles trop manger ou pas. 


Je te laisse sur un autre article que j’ai écrit il y a quelques mois sur l’Alimentation conscient - un autre bon moyen de faire du bien à ton corps :)


Beaucoup d’amour xx Claudine