L’anatomie du chakra solaire (ou la médecine du chakra solaire)

L’anatomie du chakra solaire (ou la médecine du chakra solaire)

Cet article s’adresse à tous les fervents de médecines alternatives et tous les sceptiques curieux face à la théorie des chakras. Laisse-moi t’aider à faire le pont entre science et spiritualité comme j’ai dû le faire.

Donc, commençons : Quelles sont les croyances spirituelles associées aux chakras?

Je t'explique en bref.

« Volonté, ténacité, confiance en soi : tout ce qu’il vous faut pour réaliser vos rêves. Alors, prenez soin de votre plexus solaire, car c’est la source de votre force, de votre feu, de votre passion. » -Yoga magazine

C’est ainsi que la plupart connaissent le fameux chakra solaire. Ça a l'air que si l’on en prend bien soin, tranquillement, on va retrouver notre plein potentiel et avoir confiance en soi. Tu y crois toi? 

Si tu as cette pensée magique, SVP garde là, car le pouvoir de la pensée est phénoménal, et je suis moi-même la plus grande fervente de l’effet placebo! 

Si tu es un peu plus sceptique et que tu as envie de comprendre, continue, je t’explique ce qu'en dit le côté plus scientifique.

__________________________________________

Maintenant, c’est là que ça devient intéressant. Oui, oui, parlons de ce qui se passe au niveau anatomique.

Le fameux plexus solaire... 

Je t’explique de façon vulgarisée. Selon le dictionnaire Larousse, un plexus est par définition un « réseau de nerfs ou de vaisseaux ». Le plexus solaire se caractérise comme le point de rencontre entre les différents faisceaux nerveux, plus principalement les embranchements du nerf vague. En regardant le Blumenfeld, 2e édition, on peut constater, qu’il n’y a pas référence au plexus solaire. Toutefois, la région physique attribué au chakra solaire, correspond à la sortie neuronale de T6 à T12, innervant le ganglion coeliaque, mésentérique supérieur et adrénale. (Voir photo) 






Le centre plexus solaire s’agit donc d’un carrefour neurovégétatif, autrement appelé système nerveux autonome,  c’est-à-dire « l’ensemble des éléments nerveux qui régulent le fonctionnement des viscères, [les organes contenus dans une cavité du corps, tel que les intestins], et qui en assurent les fonctions vitales telles que la respiration, la circulation sanguine, la digestion, les excrétions et l'homéothermie ». (Doctissimo

Ce système nerveux autonome se divise par la suite en deux branches; le sympathique et le parasympathique, ce dont que tu as peut-être entendu parler, car c’est bien populaire dans la spiritualité moderne actuelle de jaser de ça.

Par ailleurs, c’est là que ça devient intéressant de comprendre plus en profondeur le fonctionnement de la chose.  Partons de l’idée que c’est à cet endroit que se forme un réseau de nerfs qui régule les organes du corps et la majeure partie du système hormonal du corps. Imaginons maintenant que ledit endroit soit bloqué, soit par compression, entraînant un manque de vascularisation, soit par compression énergétique. 

Oh làlà.

J’espère que je ne t’ai pas perdu? On continue!

Parenthèse sur les émotions - pour te faire mieux comprendre le domaine énergétique.

Ça m’invite à te parler d’émotions, car pour moi c’est la façon la plus simple de comprendre le monde énergétique qui entoure la matière visible telle que tu la connais. 

Pour toi, est-ce qu’une émotion est visible? Si elle ne l’est pas, mais qu’on la ressent, elle se doit d’exister quelque part. Une émotion serait donc une matière invisible à l’oeil nu, mais qui se situerait dans notre champ énergétique. Elle se déplacerait dans le champ énergétique à l’intérieur de toi, via le réseau atomique de tes cellules, mais également à l’extérieur de toi, car je suis certaine que tu as déjà pu ressentir les émotions des autres personnes qui t’entourent. 

Ça ferait donc bien du  sens  avec ce qu’on peut retrouver dans la littérature  spirituelle, parfois écrite il y a des décennies. 

Blocage du chakra solaire et mon interprétation au niveau anatomique

Un blocage du chakra solaire se manifeste par : 

1, Certains troubles alimentaires ou la peur de grossir - qui pour moi est directement en lien avec les sorties T6 à T12 du système nerveux autonome sympathique(SNS), qui innerve les différents organes de la paroi thoracique. En mode, survie - c’est-à-dire engagement du SNS, la digestion des aliments est moindre, car toutes tes ressources énergétiques sont mis à l’externe pour survivre. La manifestation physique est soit une inhibition ou une excitation de la fonction des organes digestifs:  tant au niveau du péristaltisme, que des vomissements, des complexes moteurs migrants, des réflexes entériques, des sécrétions et de la vascularisation.

2. Des problèmes intestinaux liés au colon, au foie, à l’estomac ou encore des indigestions- directement en lien avec le nerf vague et les sorties sympathiques T6 à T12. Ceux-ci ont un impact direct sur la régulation de l’ensemble des organes digestifs internes que ce soit l’intestin, l’estomac, le foie, etc et de leur bonne fonction. À noter, que le fonctionnement optimal est lors du repos- c’est-à-dire, lors de l’engagement du système nerveux parasympathique qui ne peut s’engager optimalement en cas de stress. 

3. Des peurs directement liées à l'estime de soi et/ou une manque de confiance en soi. C’est là que ça devient intéressant selon moi, puisque  ma théorie est directement liée aux dernières découvertes ayant ont été faites quant au lien entre le cerveau et l’intestin.  L'intestin influencerait directement la motivation et les émotions, de par sa sécrétion interne de sérotonine, la fameuse hormone du bonheur mais également par ses liaisons nerveuses au niveau de l’hippocampe, le cortex frontal et l’insula, qui régissent également l’humeur.

4. Finalement, des peurs de toutes sortes, qui pour moi, sont liées directement à une suractivation du système nerveux autonome sympathique, qui te met en état de survie permanent - un état d’hypervigilance dans lequel tu n’es plus capable de différencier les stress réels - les dangers imminents, des «faux stresseurs - tes peurs.

Et voilà,! j’espère que ce doux article aura pu t’aider un peu, ou du moins te permettre de t’ouvrir à de nouveaux horizons - autant scientifiques que énergétiques - qui, pour moi, ne font qu’un.

Amour.

Une pensée de : Claudine Langlois