7 CONSEILS AYURVÉDIQUES POUR BOOSTER TON IMMUNITÉ

7 CONSEILS AYURVÉDIQUES POUR BOOSTER TON IMMUNITÉ

Printemps rime avec fleurs, soleil, oiseaux qui chantent, mais également avec ces rhumes et grippes qui t’empêchent de profiter pleinement de ce temps de renouveau. 

On va combattre le tout ensemble avec notre chère mère médecine... l’Ayurveda

Byebye la COVID!

Nos objectifs sont d’augmenter l'OJAS (la vitalité) et diminuer l’AMA (les déchets) et pour y arriver je te recommande d’éviter les pratiques tantriques et les tomates.

WHAT? Hahaha, lis plus bas je t’explique le tout. 

Voici donc mon TOP 7 de mes meilleurs conseils ayurvédiques pour booster ton système immunitaire

 

1) L’ALIMENTATION

Oh oui, ce n'est pas une surprise, l’alimentation est à la base de l’immunité! Ce que je te conseille pour ce printemps : manger fraîchement cuisiné, du chaud, des aliments faciles à digérer et favoriser les repas légers aux 6 saveurs (acide, salé, amer, astringent, sucré, épicé). Il faut éviter à tout prix les restants, les aliments transformés, le fast food, l’alimentation trop sèche ou trop humide. 

Tu peux également manger selon ta constitution ayurvédique. Si tu ne sais pas où aller chercher cette information, tu peux débuter en faisant notre quiz, ou alors te procurer notre livre d'introduction à l'ayurvéda ou nos fameux vidéos qui te proposent des habitudes de vie saine selon ta constitution.

Je ne le dirais jamais assez,  manger à des heures régulières en favorisant la prise du repas principal le midi alors que le feu digestif est on top peut grandement aider la digestion !  Il y a des heures pour tout, comme on dit.

 

2) L’EXERCICE PHYSIQUE

C’est le moment d’être intense! Plusieurs fois par jour et à l'intensité que tu veux avant que l'été arrive. Oh oui, je vais déplaire à tous les pittas de ce monde qui se mettent au triathlon et marathon en plein quand le soleil est déjà à son maximum, mais l'exercice intense l'été, est à éviter. Au contraire, au printemps, l’eau est à son maximum - et donc kapha, la lourdeur, l’apathie, la difficulté à s’activer et se mettre à l’action - prend le dessus. Le fait de pratiquer un exercice, aussi intense que tu en as envie, stimule l'agni, nécessaire pour éliminer les toxines du corps. 

 

3) MASSAGE RÉGULIER

Oh oui, j’en parle très souvent, mais le massage facilite la connexion avec son corps, et dans ce cas-ci, stimule le drainage lymphatique pour favoriser l’immunité. Pourquoi pas se gâter avec un petit massage de drainage lymphatique? L’ayurveda valorise les massages et les détox constantes à chaque saison - automne et printemps - par le Panchakarma. C’est justement mon prochain point. À noter que le massage est recommandé en tout temps, sauf si tu as de la toux ou tes règles. Fais attention, car autant que ça peut t’aider, autant que cela risque d’éparpiller l’AMA dans ton corps. Et ça, on veut l’éviter. 

 

4) PANCHAKARMA

Oh oui, si tu veux essayer cette pratique, c’est le bon moment. En Inde, le Panchakarma est recommandé à chaque entre-saison. Tu n’as pas le temps ou les ressources? Ne t'inquiète pas. Voici mes conseils pour te faire une petite détox (ok, c’est pas aussi efficace qu’un panchakarma, mais beaucoup mieux que ne rien faire) : 

  • Des légumes légèrement épicés cuit à la vapeur
  • Des épices un peu piquantes (gingembre, curcuma, poivre,cumin)
  • Des céréales légères (sarrasin, quinoa) ou des soupe de dhal. J’ai envie de te laisser ici la soupe de mon ami Jonathan Raymond, car elle est délicieuse : http://www.ayurvedarevolution.com/dhal-lentilles-rouges-coco/
  • Éviter les solanaceae (aubergine, tomate, patate) et produits laitiers. Autant que l’hiver c’est bon, autant que le printemps lorsque le corps est en détox, il est possible que ça crée de l’AMA inutile. Ton corps est en détox, aide-le.
  • Le matin de la compote de pommes légèrement épicée avec de la cannelle et/ou de la cardamome. Pour les lecteurs du Québec, c’est bien le seul fruit qui pousse et se conserve l’hiver, on peut bien en profiter, haha!
  • Éloigne les restes, les aliments glacés et la friture qui tue ton feu digestif. Petite parenthèse, les aliments glacés ne devraient être consommés que par objectif de régulation corporelle. 

* Ces recommandations sont d’autant plus favorables pour les enfants qui sont dominés par l’énergie Kapha et les personnes âgées plus à risque, car leur agni (feu digestif ) est plus faible. Aidons-les à se protéger de la grippe COVID. 

 

5) LE SOMMEIL 

Oh oui, tu es en entre-saison, une période de récupération avant l’action de l’été, donc laisse toi te reposer un peu. Mes conseils au niveau du sommeil pour ne pas être toujours fatiguée : te lever avant 6h (au lever du soleil) ou après 10h en te couchant plus tard. 

 

6) SE LAISSER ALLER À SES ENVIES

Oh oui, ça a l'air un peu drôle, mais ça fait beaucoup de sens quand on y pense. Toute rétention stimule Udana vata et apporte sécheresse au niveau des poumons. L’échange gazeux sera donc caractérisé par de la sécheresse et le sang qui circule puis se rendra au cerveau moins oxygéné. Le tout aura une répercussion sur la gestion des émotions qui a un rôle important à jouer sur l’immunité. C’est mon prochain point, mais avant je veux clarifier ce que je veux dire par envie. On parle ici de toute pulsion naturelle, notamment l’envie de dormir, de manger, de respirer pendant l’exercice, de pleurer, de boire, de libérer des gaz intestinaux, de vomir ou encore d’éjaculer. Le tantra messieurs et mesdames, ce sera pour une autre fois, haha! 

 

7) LES ÉMOTIONS ; éviter le stress 

Voici un texte de à http://la-voie-de-l-ayurveda.com/ qui m’a ouvert sur ce point! Oh oui, ça fait beaucoup de sens que lorsqu’on est en période de stress le système nerveux autonome ne favorise pas l’immunité. On est en mode survie, c’est normal, on n’est pas à guérir les petits problèmes. Mais bon, cet article décrit directement les effets bénéfiques sur l’immunité des émotions telles que la compassion, la maîtrise de soi, la parole douce, la pratique de méditation, l'honnêteté et la gratitude par des recherches faites en Immuno-psycho-neurogie. Je ne trouve juste pas ces fameuses études. Par contre, je partage, car à mon sens logique d’ergothérapeuthe spécialisée en théorie polyvagale, ça fait beaucoup de sens que les émotions positives encouragent l’immunité. 


2 petits bonus pour toi ! 

 

8 ) Éviter la pollution de l’air. Oh oui, si tu habites dans la grande ville, il faudra que tu travailles plus fort, car la pollution a un impact direct sur ta respiration et les échanges gazeux. Une plante bien reconnue en Ayurveda qui peut aider en ce sens est le Tulsi ou le basilic sacré! 

 

9) L’utilisation des adaptogènes pour booster l'immunité. Oh oui, de nombreux textes parlent des qualités bénéfiques des fameux champignons sur notre immunité. Je te passe des détails, car ce sera un article en soi, mais voici mes tops à utiliser à ce temps-ci de l’année : 

  • Reishi Fonction : Combattre la fatigue et fortifier l’organisme en général, stimuler le système immunitaire, enrayer la protéinurie, traiter l’asthme et les troubles des voies respiratoires, prévenir et traiter le cancer et les troubles hépatiques, traiter l’insomnie, l’hypertension, et protéger le système cardiovasculaire. (Source : passeport santé) 
  • Le chaga : Une infusion de chaga agit sur l’immuno-modulation9‌, c’est-à-dire qu’elle régule la réponse immunitaire selon le contexte. Cet effet est relié aux polysaccharides spécifiques du chaga. - (Source : doctonat)/

 

En résumé, rappelle-toi de deux choses ; l’immunité dépend de deux facteurs, amas & ojas et si tu équilibres le tout, la vie sera douce pour toi.


Life is all about balance!


Claudine Langlois, fondatrice de Doshayoga.