Les points d'orgasmes

Les points d'orgasmes

Par Claudine Langlois

 

Pour moi la vie est all about pleasure. 

Je suis une épicurienne assumée qui aime savourer la vie. 


J’ai pas toujours été comme ça, mais ce sont diverses traumas qui m’ont fait rendre compte à quel point la vie est précieuse et que chaque minute se doit d’être savourée. 


Une des choses qui m'a vraiment aidée avec ma sexualité et sensualité est la curiosité. En effet, je me souviens de ce premier atelier avec ma prof Jane qui m’apprenait qu’on avait 12 points d’orgasmes dans le vagin (ta yoni). Cette curiosité à driver ma soif à apprendre à me découvrir, et en me découvrant davantage j’ai exponentiel mon plaisir : seule et en relation. 


ÇA TE DIS D’EXPONENTIEL TON PLAISIR? 


Tu es peut-être sur le choc en mode : QUOI 12 POINTS D’ORGASMES? 

La vérité c’est qu’il y en a encore plus que j’ai découvert par la suite haha !


Question de t’aider à avoir une sexualité EXPONENTIELLE ou de l’offrir à ta partenaire, je te dévoile enfin c’est 12 points secrets : 


3 TYPES ORGASMES EXTERNES

C'est-à-dire que l’énergie est libératrice. Elle sort  à l’extérieur et libère le stress. 


Clitoridien
Sensation: 

  • Pic aigu et court, électrique, masculin, limité à la zone génitale
  • Crée des contractions dans le corps
  • Incapable d’être touché dans la région par la suite
  • Par contre, il entraîne une perte d'énergie vitale. Ne t’arrête pas si c'est le seul que  tu as. Le plaisir est meilleur pour la guérison que pas de plaisir, surtout après un traumatisme sexuel

Conseil : Évite trop de vibrateur, car ta yoni perd sa sensibilité, s'engourdit.


Entrée du vagin

Sensation: 

  • Lieu avec une concentration des terminaisons nerveuses, très sensible
  • Cet orgasme crée une énergie forte pour les chakras supérieurs et peut même activer ce qu’on appelle la Kundalini
  • L'orgasme crée une excitation et une contraction du périnée, a tendance à être physique, entraînant des tremblements du corps

Point U – Urètre
Sensation qui ressemble au clitoris


9 TYPES ORGASMES INTERNES

C'est-à-dire que l’énergie est créatrice. Elle reste à l’intérieur et monte vers le haut pour crée une sensation d’expansion et libération. 


MURS DE LA VULVE

Sensation: 

  • Apporte beaucoup d'humidité, de la transpiration, des tremblements, pleurs, rires, cris et même un high d’évanouissements. 
  • Il se fait une contraction de plaisir des muscles du plancher pelvien et pulsation de la yoni
  • Ce point d’orgame peut conduire à de puissants orgasmes intérieurs, éliminer les traumatismes accumulés, les blocages et améliorer la santé sexuelle

Obstacles  à l’atteinte de l’orgasme : 

  1. Les tensions physiques 
  2. La libération émotionnelle 
  3. Les pensées

POINT G 

Ou est-il ?

C’est un tissu rugueux, bosselé et spongieux situé à environ 3-4 cm à l'intérieur du yoni, sous l'os pubien. Quand tu fais le mouvement du doigt indiquant «vient ici» dans l’intérieur du vagin, tu tombes pile dessus son mouvement d’excitation. Il gonfle pendant l’excitation. 

Sensation : 

  • Liquide, juicy, transpiration, sweaty, sensation de wave à l’intérieur, humide, tremblements, pleurs, pulsation de la yoni
  • Grande libération d'énergie, pouvant se manifester par des crampes aux mains (bras du tyrannosaure) et au visage.
  • Peut créer une libération émotionnelle 
  • Ce point peut être douloureux en cas de grand trauma et doit être réveillé avec précaution

Obstacles : 

  1. Insensibilité
  2. Douleur
  3. Sensation d'uriner

COL DE L’UTÉRUS (CERVIX)

Ou est-il ?

Au fond complet du col de l'utérus. Il se trouve au fond de la vulve. On le pogne dans la position doggy ou les jambes en l’air. La taille compte ici, mais le vagin ne mesure pas plus de 7 cm de long

Sensation : 

  • Point de féminité maximale.
  • Fire, rire, orgasme de tout le corps, montée de la kundalini, vagues de plaisir à travers le corps
  • Libération émotionnelle: Sensation de libération complète, tu te sens high, ailleurs, transformer et émerge un grand sentiment d'amour, d'unité, d'extase.
  • La personne au corps féminin peut crier, trembler, vivre un feeling d’expansion, et même une expérience astrale.

Obstacle : 

  1. Peut être très douloureux

A SPOT - ANTÉRIEUR (Voir photo) 

Sensation qui ressemble au Point G et les mêmes obstacles. 

P SPOT - POSTÉRIEUR  (Voir photo) 

Sensation : 

  • Ça ressemble à la sensation d’avoir un doigt dans les fesses. Excitant, mais une sensation qui nous semble étrange car elle s'apparente à aller à la selle. 
  • Passer cette barrière, ce point deviendra vraiment excitant. 

Obstacles : 

  1. Hypersensibilité
  2. Douleur
  3. Sensation d’aller à la selle 

POINT K - KUNDALINI 

Sensation qui ressemble au cervix :) 


ANAL

Il s'afgit d'un des orgasmes encore tabous dans la société. 

Sensation: 

  • Il y a beaucoup de terminaisons nerveuses à l’intérieur et à l’extérieur de l’utérus. 
  • Est parfait pour accompagner un orgasme dans la vulve. C’est souvent la combinaison des deux qui donnent des orgasmes explosifs. De grand high 
  • Cris, jouissance, pleurs, expansion, hilaration, être sur un high. 
  • Touche au clitoris via le point G par l’intérieur
  • Le plaisir du corps masculin est décuplé par l’étroitesse du canal, ce qui augmente l’orgasme également au féminin par la connexion. 

Conseil : Bien préparer cette région avec de bon préliminaire, car la dilatation du sphincter et de l’anus prend du temps. 


Obstacles : 

  1. Hypersensibilité
  2. Douleur
  3. Sensation d’aller à la selle 

URINAIRE

Conseil : Le fait d’uriner peut aider à développer l'orgasme et les rendre plus durables et plus intenses, car tu as un point d’orgasme dans l’urêtre.  Il faut pour ça apprendre à lâcher prise et littéralement faire pipi pendant la stimulation du point G et du CERVIX. 

Pour atteindre ça, il faut boire beaucoup d'eau


MAMELONS

Les mamelons sont connectés au clitoris via des canaux énergétiques, qui échange l’énergie entre le coeur et l’utérus (voir la formation de sexualité et tantra pour mieux comprendre la boucle énergétique), de sorte que la stimulation peut provoquer une excitation du clitoris et de toute la région génitale

Conseil :  Le massage des seins et les postures d’ouverture du coeur au yofa peuvent rendre les seins plus sensibles et donc les orgasmes plus grands.



J’adore également cette image qui a été produite lors d’une recherche sur l’orgasme féminin: 


C’est une image qui explique la théorie des quatre nerfs et des six voies de l'orgasme féminin. Elle démontre qu’au moins six systèmes d'arcs réflexes orgasmiques fonctionnent pendant le développement de l'orgasme féminin. Les nerfs pudentaux, pelviens, hypogastriques, intercostaux et vagus constituent le principal système de réseaux nerveux. Il existe également au moins deux systèmes de voies de l'ocytocine, l'ocytocine fonctionnant séparément comme neurotransmetteur et comme hormone. Pendant les orgasmes élargis et les orgasmes ESR, plus d'un "arc réflexe orgasmique" est activé et déclenche un orgasme élargi, tandis que de nombreux autres contribuent à la formation d'un orgasme EO ou ESR.  


Titre : Les portes de la conscience de l'orgasme féminin : Nouvelles théories sur l'expérience de pointe et les mécanismes de l'orgasme féminin et de la réponse sexuelle élargie.

JO - NeuroQuantologie

Source  https://www.researchgate.net/figure/Four-Nerve-Six-Pathway-Theory-of-Female-Orgasm-At-least-six-pathway-orgasmic-reflex-arch_fig7_298463859

Résumé  - Bien qu'il existe de nombreuses formes d'orgasmes féminins décrits dans la littérature, il y a encore des débats sur la réponse orgasmique féminine et aucune théorie unifiée pour expliquer ces réflexes orgasmiques et ces réponses sexuelles n'a été proposée. En outre, les rapports et les commentaires sur la "controverse entre orgasme vaginal et clitoridien" sont contradictoires. Récemment, une nouvelle forme d'orgasme féminin a été baptisée "Expanded Sexual Response" (ESR), et définie comme suit : "être capable d'atteindre des orgasmes durables et/ou prolongés et/ou multiples et/ou soutenus et/ou des orgasmes d'état qui durent plus longtemps et sont plus intenses que les modèles d'orgasmes classiques définis dans la littérature". Les orgasmes élargis induisent un état de conscience différent, ou "conscience orgasmique", tandis que de nombreuses formes d'états modifiés de conscience (EMC) peuvent être observées. De nombreux rapports, issus des données accumulées au cours des dernières décennies sur l'orgasme féminin et la conscience orgasmique, confirment le fait que "les orgasmes clitoridien et vaginal sont deux entités distinctes", tandis que leur unification peut induire une forme plus forte et intense d'orgasme féminin, appelée "orgasme mixte". Comme nous l'avons supposé dans nos autres publications, au moins six voies réflexes orgasmiques peuvent participer au développement d'orgasmes clitoridiens, vaginaux, mixtes, uniques ou multiples, et d'orgasmes ESR étendus, améliorés et prolongés. Les nerfs pudentaux, pelviens, hypogastriques et vagaux jouent un rôle majeur dans le développement de l'orgasme simple ou de l'orgasme ESR, et au moins deux voies de l'ocytocine peuvent y contribuer. Dans le cas d'orgasmes mixtes, d'orgasmes ESR et/ou d'orgasmes d'état, plus d'une "voie de l'arc réflexe de l'orgasme" peut déclencher l'orgasme en même temps, tandis que d'autres voies jouent un rôle supplémentaire. Nous avons étudié le phénomène ESR à l'aide d'une échelle ESR spécifique dans une série d'enquêtes auprès de femmes ESR, en les comparant à des groupes de contrôle, et nous avons défini les principales caractéristiques du phénomène ESR chez la femme humaine. Les femmes ESR semblent avoir une libido plus élevée, une fréquence de masturbation plus importante, plus de fantasmes érotiques, des orgasmes plus forts et plus intenses, prolongés ou orgasmes élargis (OE) ; elles connaissent également des orgasmes multiples clitoridiens, vaginaux et mixtes séparément, ainsi qu'un orgasme d'état. Les femmes ESR sont également plus conscientes de leur corps et de leurs zones érogènes vaginales profondes (DVZ), qui comprennent le clitoris interne, le point G, le point A, le point O, les muscles PC et le col de l'utérus. La "théorie des quatre nerfs et des six voies de l'orgasme féminin" et le système ocytocinergique semblent expliquer le phénomène de l'ESR.



MAIS ATTEND.. TU AS DIS PLUS D’ORGASMES ENCORE NON? 

Oh yass ! Et pour ça le truc secret c’est le YONI MAPPING !!

 

Si tu veux en apprendre plus sur les points d'orgasmes, viens t'inscrire ici



Have fun à te découvrir seul(e) ou à deux